• +352 2877 5961
  • “Terre Verte“ 70, route de Belval L-4024 Esch sur Alzette

Repenser son Infrastructure IT à l’horizon 2020

28th mars 2018

Aujourd’hui, chaque CIO prend des décisions en s’appuyant sur un credo personnel. Il résulte de son expérience, de ses contacts avec son environnement (fournisseurs, clients, sous-traitants, consultants…), de ses lectures ou de sa participation à des évènements dédiés.

En fonction de ce qu’il en apprend, il se forge une opinion qui sera la base de ses choix lors d’une refonte de l’architecture IT.

Il peut être intéressant de questionner ces choix avant de les rendre effectifs en observant les grandes tendances dans le monde IT.

Au premier rang de ces tendances, la formule « as-a-Service » exprime la transformation des CAPEX, investissements en OPEX, dépenses opérationnelles qui ont pour avantage de réduire le risque, libèrer du capital et améliorer la flexibilité. Ce mouvement, inauguré par les applications, SaaS, s’est largement diffusé dans le hardware avec les Paas et les IaaS.

Le cloud public obtient un succès incroyable, au point de séduire de très grandes entreprises qui ont abandonné leurs datacenters privés. De nouveaux acteurs émergent. Il faut cependant confronter les besoins spécifiques de l’organisation aux avantages et inconvénients du cloud public.

Les solutions open-source rencontrent un franc succès. Par exemple, de plus en plus d’entreprises abandonnent les coûteux moteurs de bases de données pour leur préférer des solutions open-source qui présentent de nombreux avantages d’efficacité, de flexibilité et de scalabilité.

Une récente étude de PWC montre que les cyber-menaces sont passées du 10° au 4° rang des préoccupations majeures des CEO, et non sans raison. A cela s’ajoute une rareté des compétences disponibles pour gérer ce risque. Construire une défense solide passe de plus en plus souvent par une mutualisation des moyens avec des solutions cloud.

L’IoT connaît une croissance exponentielle, et même si l’entreprise fait partie des late-adopters, ces solutions se démocratisent rapidement et il paraît indispensable de prévoir leur intégration dans un futur proche si ce n’est pas encore fait. Leur nombre, plus de 20 milliards d’objets connectés actuellement, devrait doubler dans les 5 ans.

Les constructeurs de matériel asiatiques ont le vent en poupe, s’appuyant sur des modèles innovants. Ils équipent déjà de grandes société américaines et comptent doubler ou tripler leur part de marché d’ici 2020.

La tendance du DevOps ne fait que s’amplifier et ceux qui l’utilisent en reconnaissent les bénéfices. Là aussi, c’est la rareté des talents qui freine sa progression.

Les architectures en container connaissent un franc succès, notamment avec Docker. De plus en plus d’équipes apprécient cette nouvelle façon de penser l’architecture qui offre de multiples avantages.

Repenser une architecture IT demande donc des attentions aux besoins de l’organisation, actuels et futurs. Ces diverses dimensions devraient être prises en compte pour offrir un système d’information à la hauteur des enjeux. S’entourer de spécialistes peut ainsi permettre d’étudier les différentes approches et de réaliser un benchmarking de qualité.

 

Sources :

https://www.mckinsey.com/business-functions/strategy-and-corporate-finance/our-insights/ten-trends-redefining-enterprise-it-infrastructure

https://www.pwc.com/gx/en/ceo-survey/2018/pwc-ceo-survey-report-2018.pdf

https://www.statista.com/statistics/471264/iot-number-of-connected-devices-worldwide/